Disquette d’amorçage

Disquette d’amorçage (XP, 2000, 2003

Trois petits fichiers sont indispensables au démarrage de windows 2003 server (comme XP et 2000 d’ailleurs), il s’agit de :
- NTLDR
- NTDETECT
- BOOT.INI

Quand on a installé windows une première fois, nous trouvons ces trois fichiers à la racine de c :\. Il suffit de les copier sur une disquette ou une clé usb bootable pour créer une disquette bootable. Nous pouvons même éditer le fichier boot.ini pour créer une disquette bootable qui va chercher tous les secteurs de toutes les partitions bootables windows.

Forcément, il faut que ces fichiers de boot correspondent au service pack et à la version de windows installée. J’ai joint avec cet article un kit de boot de XP SP2 (Il faudra cependant éditer son boot.ini pour indiquer les secteurs d’amorces.)

Pour créer cette superdisquette, il faut partir des limitations pour lesquelles on ne peut installer plus de 4 partitions principales sur un ordinateur. Après avoir copié ces trois fichiers sur un support amovible bootable, il faut éditer le fichier boot.ini

Contenu d’un boot.ini


[boot loader]

timeout=30

default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(2)\WINDOWS
[operating systems]

multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(2)\WINDOWS="Microsoft Windows XP Professionnel" /noexecute=optin /fastdetect


- la dernière ligne du fichier concerne le chemin ARC : multi() concerne le type de disque (scsi ou ide), rdisk() concerne le numéro de disque, et enfin partition(), le numéro de partition du disque dans lequel windows est installé. Ainsi, en ajoutant des chemins arc supplémentaires et en jouant sur les numéros de disque et partitions, on peut créer une disquette qui "fouille" les 4 partitions principales et voire quelques étendues pour chercher un windows à démarrer.

Documents joints