PC Polyvalent

Voilà, la carte mère de mon pc principal commençait vraiment à prendre de la bouteille, les performances commençaient à s’essouffler et l’ensemble devenait désuet. Il était temps de changer pour un nouveau cycle le plus long possible.

Je vous rend compte d’une configuration pc que je viens de réaliser car c’est une configuration plutôt solide, un petit peu orientée gamer, mais qui acceptera facilement les charges de travail. Celà peut vous donner des pistes ou des idées...

Côté composants :

- Tour NZXT Phanthom
- Carte mère GIGABYTE AORUS B550 ELITE AX V2
- 48 Go de RAM DDR4 Vengeance LPX 3,2 Ghz,
- AMD Ryzen 7 3700X
- SSD nvme Corsair 500 Go pour le système (env 2500 Mo/s)
- Un HDD 4 To pour les sauvegardes ponctuelles et bac à sable
- Un ssd 2,5" 250 Go + un SSD nvme Western Digital SN850 1To ( 7000 Mo/s), pour les jeux
- Alimentation be quiet 600w
- Graveur dvd
- GPU carte nvidia RTX 3060 avec 12 Go DDR6
- Ensemble enceintes son 5.1 soundblaster
- casque audio bluetooth jbl710

C’est une grande tour qui laisse de l’espace aux composants.

Côté bruit

Pour un silence accru, j’ai fabriqué un support en bois et mousse sur lequel la tour est posée, ainsi, il n’y a plus de transmission de vibrations au sol (plus de ronronnement). On entend plus que le souffle modéré des ventilateurs, qui sont eux mêmes thermos-régulés et réglables depuis le dessus du boitier, bref, presque plus rien. C’est énorme ce qu’un peu de bois et de mousse comme celle qu’on trouve au fond des distributeurs, mousse assez dense et très isolante du bruit, peuvent apporter comme confort notamment si votre pc est posé sur un plancher car une partie des vibrations y résonnent. Depuis, plus rien en matière de vibrations.

Intérieur du PC

Grand espace, le matériel "respire" et est très bien ventilé. Avec un nombre de ventilateurs assez imposant -12-, la taille variable et le système de contrôle de ces derniers (la carte graphique ne fait tourner les siens qu’en cas de demande importante), on arrive à une moyenne de bruit mesuré autour de 32 Db, ce qui correspond à des chuchotements, n’est pas extrême et largement supportable. En effet, tous les ventilateurs au ralenti suffisent largement et ceux de la carte graphique sont à l’arrêt la plupart du temps.
Ventilation bien présente De plus, le pc est situé sous un bureau et si on entend
la ventilation, elle demeure très discrète .

L’ensemble me semble plutôt équilibré et me voilà parti pour une nouvelle dizaine d’années -(l’ancien système m’a rendu de fiers services pendant plus de 15 ans)-.

Côté disques et mémoire

Quatre niveaux de performance disques :

Un disque SATA de grand stockage avec une performance suffisante pour de l’accès ponctuel.

Un disque intermédiaire SSD, pour l’accès à certains jeux qu’on souhaite plus rapide que le stockage par défaut.

Un disque système qui s’impose rapide (NVME), mais pas forcément le plus rapide qu’il car il s’agit souvent de micro-chargements de fichiers et la différence entre cette performance et celles concernant le disque suivant sont quasiment imperceptibles.

Enfin, un disque qui s’impose très rapide (toujours NVME), surtout pour les chargements des différentes textures graphiques, dans la mémoire de la carte graphique. Ici, c’est la vitesse de transfert de mémoire à mémoire sur de gros fichiers et la différence est cette fois très perfectible sur des jeux, par rapport à d’autres stockages, surtout quand les paramètres d’affichages de jeux sont définis en ultra. Je dirais que ce type de stockage est indispensable pour les jeux contenant des définitions graphiques poussées ou qui utilisent de grosses maps (the witcher 3, cyberpunk 2077, red redemption II, fallout IV, etc...)

Ainsi, les temps d’attentes sur l’ensemble du système sont optimisés ... en fonction du porte-monnaie car si nous basculions le tout sur du NVME WD850, ce serait une autre histoire.

Les autres usages de stockage spécifiques (photos, films, documents et autres), sont effectués avec l’aide d’un qnap.

Côté mémoire, même si 48 Go semblent imposants, c’était " l’occasion fait le larron".En effet, au départ "seulement" 16 Go (2x8 Go) ornaient les slots mémoire, mais ce que je qualifierai d’une erreur de prix m’a fait prendre deux autres barrettes de 16 Go unité.


Ça a été rapide pour la commande et la livraison, mais le fournisseur a immédiatement augmenté ses prix à un tarif plus raisonnable. En tout cas, toutes ces barrettes sont compatibles xmp et bien refroidies, ce qui me permet de les stresser un peu pour avoir d’excellentes performances.

Côté graphique

En période de pénurie de carte graphiques, les coûts sont plus que prohibitifs alors j’ai pris cette variante de Nvidia RTX qui me suffit par rapport à l’usage GPU qui sera surtout dédié à l’encodage de vidéo. Cependant, en période de pénurie de cartes graphiques (merci les scalpers et les mineurs de bitcoins), le prix que j’ai versé est celui d’une 3080 en temps normal. Bon, ça fait un peu mal mais c’est fait, on ne revient pas sur le choix et pas de regrets.

L’ensemble du système est très réactif et rapide, mais il faut bien paramétrer la mémoire et la carte mère sur les fréquences qui vont bien pour bénéficier des meilleures performances.

Côté encodage vidéo , même sans activer l’option profitant de la structure CUDA de Nvidia, c’est à dire juste avec le CPU, on arrive à ré-encoder un film complet entre 3 et 6 mn (ceci dit en utilisant un excellent logiciel libre, j’ai nommé handbrake).

Quant aux jeux, même si ce n’est vraiment pas ma tasse de thé, il m’arrive de me lâcher un peu et me défouler. L’exploitation des gros titres actuels en raytracing et dlss est très fluide et les graphismes sont vraiment magnifiques, mais il faut avoir l’écran qui va bien.

Sur ce point, je me suis équipé d’un Samsung Odyssey G7 32", qui balaie l’écran à des fréquences pouvant atteindre 240 Hz en QHD (2560 x 1440), avec une courbe prononcée de 1001R.

L’ensemble donne des résultats plus que satisfaisants. Les images sur l’odyssey sont très immersives en mode jeu et très belles en tâches de bureautique ou photo. Me concernant, la fatigue oculaire est moindre par cette courbe d’écran car toutes les images sont équidistantes.

Je garde en annexe de cet article la documentation de la carte mère car il m’arrive de m’y replonger quelquefois. J’ai découpé le pdf de cette documentation de la carte mère en deux parties de taille quasi-similaires pour améliorer les temps de téléchargement.