INFO.lesbarques.fr

Réinstallation de linux sme server 7.3 et restauration

jeudi 15 mai 2008 par Georges Charpenay

Comment j’ai fait pour tout transporter sur une nouvelle machine quand la sauvegarde de linux ne fonctionne pas (sauvegarde réseau à travers l’interface système qui ... ne veut pas se restaurer sur une nouvelle machine).

Avant tout, et c’est évident, faire une sauvegarde par le réseau de votre machine de production. Cette sauvegarde produit un fichier intitulé "smeserver". Copier ce fichier sur une clé usb sans changer le nom du fichier.

Je précise "sur une clé usb", en effet, et nous verrons plus tard que de la copier sur un cd ou DVD ne fonctionne pas toujours ultérieurement, notamment si la nouvelle machine est équipée d’un disque et d’une carte scsi.

Ensuite, pour le nouveau serveur, il vaut mieux prendre une nouvelle machine que la machine qui héberge votre sme-serveur. C’est évident, surtout si vous avez une machine en production. Ainsi, nous sommes à l’abri des ruptures de services pendant l’installation, surtout si on se heurte à des imprévus lors de l’installation.

Sur la nouvelle machine, installer linux sme d’après l’image d’installation de la version que vous souhaitez installer et que vous aurez téléchargé sur le net. Pour mon cas, c’est la 7.3.

Au redémarrage de la nouvelle machine, choisir l’option de restaurer un backup, et plug & play aidant, votre clé est reconnue. (l’image gravée sur un cd n’a pas fonctionné).

Au redémarrage, en mode console, entrer en admin et choisir une adresse IP différente du serveur de production (car les deux machines sont sur le même réseau et on a un conflit d’adresse IP - le serveur de production étant resté allumé, il continue à fonctionner normalement).

Lancer un redémarrage (et reconfiguration) du nouveau serveur.

A partir de ce moment, vous pouvez débrancher l’écran du nouveau serveur et mettre son clavier de côté car vous n’en avez plus besoin.

Prendre ensuite un pc du réseau et se connecter sur la console d’administration du nouveau serveur en ayant préalablement paramétré votre firefox pour prendre en première langue l’anglais, pour aller chercher les mises à jour réseau. Menu Configuration/sofware installer .Attention : il est prudent d’en sélectionner une partie à la fois et pas la totalité pour éviter les time-outs de votre navigateur. 10 ou 15 items de mise à jour suffisent à chaque opération.

Les menus sont en anglais, mais sont toujours fonctionnels. Finissez de valider la dernière mise à jour, et lancez une reconfiguration du serveur, puis, une fois le redémarrage effectué, reconnectez vous (en anglais) pour finir toutes les mises à jour.

En effet, sur un autre article de ce site, je vous avais averti de la mise à jour "défectueuse" du 19 avril 2008, cela veut dire que si, par malchance, vous arriviez sur "erreur 500 internal server error", pas la peine de prendre des mouchoirs pour pleurer : dans votre navigateur, configurer la langue par défaut "anglais" et reconnectez vous immédiatement sur la console d’administration. (ah ! UTF8, quand tu nous tiens... !).

Une fois toutes les mises à jour effectuées, rebasculez votre explorateur en français par défaut, et vous devriez retrouver vos petits à la prochaine connexion à la console d’administration.

Si vous voulez installer plus tard egroupware 1.4 (qui demande php5), la première solution est d’upgrader le système sous php5, cela marche, mais comporte des risques (car nous ne sommes pas sûrs que les mises à jours système fonctionneront toutes sous php5 - les mises à jours actuelles, du moins celles en version 7.3 sont toujours en php4). La deuxième solution que j’ai adoptée pour l’instant, en attendant la mise à jour de l’os en php5, est de bien laisser le système en php4, puis d’installer egroupware 1.4 à partir de la contrib suivante (qui fonctionne correctement). Installation egroupware 1.4 sur sme 7.3 (merci à l’auteur).

Installer toutes les contribs supplémentaires que vous aviez installées.

Après tout celà, tout devrait fonctionner, néanmoins une petite visite sur le journal journaux système, messages, depuis la console d’administration permet de vérifier si tout démarre normalement.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 512286

Site réalisé avec Spip + Squelette Alternatives

RSSfr

Creative Commons License